Sentence concernant Miramas

Forum de paléographie latine

Sentence concernant Miramas

Messagepar sebavy » 31 Oct 2016, 14:03

Bonjour

Je sollicite l'aide des latinistes pour avoir une traduction de ce texte en latin médiéval et qui concerne une sentence prononcée par l'archevêque d'Aix et l'évêque d'Avignon relative à la possession de Miramas.

1216. Anno domini millesimo CCXVIo pronuntiaverunt domini B. Aquensis archiepiscopus et Guilelmus, Avinionensis episcopus, per modum infrascriptum. In primis ergo ex voluntate et consensu parcium statuerunt prefati arbitri et mediatores quod dominus abbas pro dominatione quam debet habere R. de Bautio in castro de Miromari det ad festum sancti Michaelis singulis annis imperpetuum R. de Bautio et suis ducentos solidos monete pro tempore curentis, quos abbas annuatim levabit ab hominibus de Miromari et salvis illis ducentis solidis annuis, R. de Bautio pro se et suis in perpetuum cedit remictit et donat monasterio Montismajoris pro anima sua et parentum et successorum suorum omne jus et omnem petitionem quam habet vel habere debet ex quacumpe causa in ipso castro de Miromari, et si quid habet R. de Bautio in territorio quod pertineat ad abbatem ; salvis eidem R. de Bautio tantum memoratis ducentis solidis, nomine cognite et dominationis in castro eodem. Item statuerunt quod monasterium non querat aut qualibet arte vel fraude consenciat in castro illo dampnum ejusdem R. de Bautio vel suorum nec ab aliquo pro posse suo fieri permictat, nec aliquam guerram contra eum in castro faciat per se vel per homines castri illius. Abbas vero non teneatur de castro eodem pro R. de Bautio vel suis alicui guerram facere vel placitum, ipse quoque R. et sui imperpetuum teneantur ipsum castrum et omnia ad ipsum pertinentia salvare monasterio et deffensare. Si vero abbas et monachi quocumque tempore specie cessionis vel alienationis in aliquam personam voluerint castrum iddem transferre, hoc ei non liceat sine consilio R. de Bautio vel suorum, ita quod si ipsi illud retinere voluerint, omnibus personis aliis preferantur.
Et anno incarnationis millesimo CCCXVIo, die XVI madii, fuereunt predicta confirmata per viros magnificos dominos Ricardum de Gambatesa, tunc senescallum Provincie et Raymundum de Medullione, dominum dicti loci, et Johannem Cabassolam, arbitros partium predictarum.

Je vous remercie par avance de votre aide.

Sébastien
sebavy
Administrateur du site
 
Messages: 14
Inscription: 16 Nov 2013, 22:19

Re: Sentence concernant Miramas

Messagepar Christian VERDIER » 05 Nov 2016, 08:54

Bonjour,

Je viens de prendre connaissance de cette demande et d'en faire une première lecture .
Il me faudrait les renseignements suivants:

-D'où provient ce document? A-t-il été publié? si oui, est-il visible sur Internet ? Est-il possible de voir le manuscrit original?

-Revient plusieurs fois un certain R. de Bautio (Raymond de Baux? autre?)
Le prénom est toujours réduit à l'initiale R., ce qui est gênant car c'est lui qui doit porter la marque de la déclinaison, et donc la fonction dans la phrase . Il me faudrait donc le maximum de renseignements sur ce personnage, et tout particulièrement ses rapports avec cet Abbé et son monastère.
- Il est question d'un monastère "Montismajoris" (Montmajeur?) . Quel est ce monastère? Il me faudrait des renseignements sur lui.

Cordialement
Christian Verdier.
Christian VERDIER
 
Messages: 20
Inscription: 03 Déc 2013, 07:09

Re: Sentence concernant Miramas

Messagepar sebavy » 05 Nov 2016, 15:27

bonjour

Le service repro des AD13 étant en rade depuis déjà un bon moment, je n'ai pas de reproduction du texte original pour l'instant. Je n'ai qu'une transcription trouvée dans "Histoire de Montmajour, d'après Dom Chantelou, avec documents inédits (inachevée)", publiée en appendice à la Revue Historique de Provence, Aix, 1890-91. Ci-joint la photo de la page.

DSCN9364.JPG


Il s'agit de l'abbaye Saint-Pierre de Montmajour, près d'Arles, qui règle un conflit avec Raimond, seigneur de Baux grâce à l'arbitrage de Bernard Cornut, archevêque d'Aix, et de Guillaume de Monteux, évêque d'Avignon.
L'ancêtre de Raimond a fait don de Miramas au monastère avant de partir à la Première Croisade. Pendant tout le Moyen Age, ses descendants vont tout faire pour retrouver la possession du château de Miramas, d'où de longues disputes et procès. Mais en vain, l'abbaye est toujours confirmée dans sa possession.

Merci pour votre aide

Sébastien
sebavy
Administrateur du site
 
Messages: 14
Inscription: 16 Nov 2013, 22:19

Re: Sentence concernant Miramas

Messagepar Christian VERDIER » 11 Nov 2016, 10:31

Bonjour,

Je fais au mieux pour m'occuper de ce document, en fonction de mes très rares disponibilités du moment pour me consacrer à la traduction de textes anciens

Cordialement
Christian Verdier
Christian VERDIER
 
Messages: 20
Inscription: 03 Déc 2013, 07:09


Retourner vers Paléographie latine

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron