manuscrit en latin de 1675

Forum de paléographie latine

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar gluck3 » 09 Juin 2014, 18:05

Merci à tous deux
Géra rd
gluck3
 
Messages: 14
Inscription: 07 Jan 2014, 10:13

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar Christian VERDIER » 18 Juin 2014, 15:51

Bonjour,

Je vous prie d'excuser mon retard pour cette traduction!
J'avais oublié cette demande !
Dieu merci, Jean-Louis me l'a rappelée.

Cordialement.
Christian Verdier.

------------------------------ ----------------------------

Voici une traduction qui reste fort problématique en plus d'un endroit.

En effet cette copie , après examen attentif, s'est évérée largement fautive.
Des mots ont été oubliés . Je nai pas pu les retrouver tous. D'autres ont été mal décodés (l'original comportait de nombreuses abréviations), d'autres enfin souffrent d'erreurs orthographiques.
A cela s'ajoute la mauvaise qualité de la photo qui peut-être est cause de mauvaises lectures.
Au total, toutes ces anomalies, auxquelles s'ajoutent les mots non lus, entrainent, pour plus d'un passage, l'impossibilité d'une construction grammaticale, ce qui les rend incompréhensibles.
La partie concernant la nature exacte de la dot et les conditions de paiement est un des exemples de ces difficultés accumulées, au point que, vu l'état du texte, cela est parfois proche du charabia .

Traduction :

Au nom du Christ amen. En l'an de la nativité mil trois cent quatre vingt quatre, l'avant-dernier jour du mois de mai, par la teneur de cet instrument public, qu'il soit connu de tous et chacun, tant présents qu'à venir, que, <comme > il y a eu traité de mariage par paroles de futur, entre éminent Guillaume BONFILS, fils de Jacques de Luceram d'une part, et Catherine fille de Raymond BARRADE de Berre d'autre part, les parties elles-mêmes le désirant sur le souhait commun de quelques amis de ces mêmes parties, pour cette raison le dit éminent Guillaume BONFILS a promis de recevoir la dite Catherine en épouse légitime en face de notre Sainte Mère l'Eglise, lorsque par ladite Catherine ou ses amis il en sera requis et réciproquement . Ugo BARRADE, Raymond BARRADE, oncles de la dite Catherine , ont promis et convenu de donner la dit Catherine en épouse légitime audit Guillaume, et pour les charges du mariage à supporter, les dits frères Ugo et Raymond de Berre, gratuitement, par (= pour) eux-mêmes et leurs héritiers quels qu'ils soient, [etc.]  chacun d'eux solidairement, ont promis et convenu <de verser> audit Guillaume BONFILS présent etc. , en dot et pour dot, au nom et à cause de dot de la dite Catherine, quatre cent [quatre?] livres de Gênes [----?] [dix?] et un petit lit , suivant leurs possibilités, à savoir [d'elle-même Catherine ? ] et au sujet des biens dudit feu Raymond BARRADE, père de la dite Catherine, à cette condition et convention solennellement stipulées, [initiées ?], et convenues entre les parties que, au cas où concernant les biens du susdit feu Raymond père de la dite Catherine, l'achèvement du paiement desdites livres de Gênes [et du lit ?] promis(es) en dot ne pourrait être fait, tout ce qui viendrait à manquer, Ugo et Raymond , et chacun d'eux solidairement , ont promis de le payer et le complémenter en le prenant sur leurs biens propres. Laquelle dot ci-dessus indiquée et promise, Ugo et Raymond BARRADE par (=pour) eux et leurs héritiers , et chacun d'eux solidairement, au susdit Guillaume ou à un autre intervenant légitimement pour lui, ont promis de donner, payer et livrer intégralement et pleinement de bonne foi , à savoir [–?] à la fête de Saint Michel prochainement à venir les quatre cents livres et le lit susdit, et le reste [–] à payer avant deux ans à partir de ladite fête de Saint Michel, l'anné de leur choix [au pro rata?] dans la ville de Luceram ou un autre lieu que préfèrera ledit Gillaume, en paix, sans contestation ou contradiction quelconque, argent comptant, et non [en choses estimées ou à estimer*], si ce n'est d'une manière [---?] sous l' ypothèque et l' obligation expresses de tous leurs biens présents et à venir, et de chacun d'eux, et réparation de tous dommages, et pour ces choses ci-dessus écrites chacun des contractants , à savoir Ugo et Raymond frère et Guillaume Bonfils, <ont demandé> que leur soit fait un instrument ( =acte notarié) public. Fait à Lucéram, dans la maison [Du Château fils d'Ugo?] , en présence et du témoignage de [lui-même ?] et du révérend Guillaume Cabrier fils de Pierre, et de Jean Marius fils d'Antoine de Lucéram, témoins spécialement appelés et requis pour les choses susdites, et de moi Ugo Du Château [ubique ? = partout / et où ! !] dans les comtés de Provence et Forcalqier [-------?] notaire constitué, qui requis par ledit Guillaume Bonfils ai écrit cet instrument public, et l'ai signé du seing habituel de mon tabellionat.
Ugo du Château

(2 lignes très pâles et effacées difficiles à lire)

Frédéric Henri de Povana par la grâce de Dieu et du Siège Apostolique évêque de Nice et comte de Drap etc.. A tous nos faisons savoir et attestons que le susdit sieur Maximin [Caistotum?], qui a écrit et souscrit l'extrait ci-dessus a été et est un notaire public légal et digne de foi, et qu'on a eu et on a foi en ses écrits dans et hors le tribunal. En foi de quoi , donné à Nice le 26 juin 1675. Jean Baptiste Barell vicaire général.

*-in rebus estimatis seu estimandis : (littéralement) en choses estimées ou à estimer : dans le présent contexte le sens de cette formule n'est pas clair du tout !.
Christian VERDIER
 
Messages: 20
Inscription: 03 Déc 2013, 07:09

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar gluck3 » 19 Juin 2014, 05:42

Un grand merci à tous ceux qui m'ont aidé
Je vais mettre un autre copie de texte de ce document dans qqes jours
gluck3
 
Messages: 14
Inscription: 07 Jan 2014, 10:13

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar gluck3 » 23 Juin 2014, 03:15

rebonjour à tous,
voici un nouvel acte sur 2 pages, acte issu du même manuscrit
merci de votre aide et de votre travail
Gérard

Image
Image
gluck3
 
Messages: 14
Inscription: 07 Jan 2014, 10:13

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar Pierre » 27 Juin 2014, 07:15

Bonjour,
voici les éléments généalogiques :
1419n BONFILS x BARRALE
Jacques BONFILS fils de feu Guillaume de Luceram
x
Uga (Hugone ? )fille de Imbert BARRALE notaire de Luceram
dot de 650 florins
ligne 10 et feu Honoré père d'Imbert ? ( ? parce que pas vu le mot "filii", mais comme il s'agit d'un document recopié ... )
la phrase est "idem egregius Imbertus Barralis quondam egreguii Honorati"
témoins probablement liés Jean BONFILS prêtre
Liontio (Léonce ?) BONFILS
Louis BARRALE notaire
Amicalement et bon WE
Pierre
Pierre
 
Messages: 33
Inscription: 07 Jan 2014, 15:41

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar gluck3 » 27 Juin 2014, 07:58

merci pour ces infos qui sont laconfirmation de l'arbre.
pensez vous pouvoir traduire tout le texte ?
bon week end
gérard
gluck3
 
Messages: 14
Inscription: 07 Jan 2014, 10:13

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar jlmartin » 28 Juin 2014, 06:11

Bonjour,
Ugo = Hugo = Hugues.
Pour ma part, je traduirais Uga par Huguette.
A+
J.louis
jlmartin
 
Messages: 76
Inscription: 16 Nov 2013, 22:48

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar gluck3 » 28 Juin 2014, 10:03

pour la généalogie, j'ai préféré garder les patronymes tels qu'ils apparaissent dans les parties en italien (donc aussi en latin);
de plus la famille Bonfiglio existe toujors, même si on trouve des familles Bonfils.
pas trouvé de liens entre les Bonfiglio depuis 1800 environ et les Bonfils de la région nicoise
merci à tous
gérard
gluck3
 
Messages: 14
Inscription: 07 Jan 2014, 10:13

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar Christian VERDIER » 30 Juin 2014, 14:16

Bonjour à tous ,

Voici , toujours avec du retard ( ce dont je vous prie de m'excuser ), la transcription du second document.
Cette copie-ci est moins fautive que la précédente.

Cordialement
Christian Verdier

In domine Domini nostri Jesu Christi amen. <Anno> a nativitate eiusdem millesimo quatuor-
centesimo decimo nono indictione duodecima cum eodem anno sumpta & die vero deci-
ma quinta mensis maii serie huius veri ac publici instrumenti cunctis fiat notum &
manifestum quod cum fuerit tractatum , et servatis servandis quae de iure et de
ritu Sanctae Matris Ecclesiae consumatum matrimonium inter egregium Jacobum Bonfi-
lii < filium> quondam Guiglielmi presentis loci de Luceramo ex una parte, et honestam juvenem Ugam
filiam egregii Imberti Barralis notarii dicti loci ex altera, sub infrascripta constitutione
dotis & ad hoc ut de illa in posterum et in perpetuum constet cum dos sit patrimo-
monium mulieris, hinc fecit et est quod in presentia mei notarii et testium infra
scriptorum personaliter constitutus idem egregius Imbertus Barralis quondam
egregii Honorati , qui gratis et sponte per se et suos heredes quoscumque constituit in
dotem et nomine dotis supradictae honestae Ugae eius filiae, et pro ea domino egregio Jacobo
Bonfilii suo marito ibidem presentibus et acceptantibus pro se et suis successoribus et here-
dibus quibuscumque, videlicet florennos sex cetem quinquaginta monetae currentis in presenti
patria et hec ultra eius iocalia auri et argenti et raupas sericas lanas lineas et singu-
lariter duas raupas nuptiales pro ornamentum eiusdem. Quos quidem florennos sex cetum
et quinquaginta ipse egregius pro se et suis solvere promisit predictis jugalibus
Bonifilii presentibus ut supra , ac stipulantibus pro se et uis successoribus ut sequitur videlicet
usque nunc et incontinenti florennos quatuor centum et quinquaginta in pecunia , et reliquos
florennos ducentum a die Sancti Michaelis proxime venturi in unum annum florennos quin-
quaginta & sic de anno in annum in dicta die florennos quinquaginta donec dictum resi-
duum dotis sit totaliter et integre solutum in pecunia tantum , cum pacto tamen inter-
dictas partes sipulantes quod idem Bonfilii non possit petere pagam supra pagam &
dictus egregius Bonfilii gratis pro se et suis promisit quod habita dicta dote in totum
vel in parte recognoscet et ascicurabit aut debito modo recognitionem faciet in favorem
dictae Ugae eius uxoris presentis ut supra, ac stipulantibus pro se et suis quibuscumque
super omnibus suis bonis mobilius et immobilius presentibus ac futuris et in casum
restitutionis quod absit et Deus advertat restituere promisit summas quas acce-
perit modis et formis habitis dictae eius uxori, vel cui iure debebit in pace & sine
contradictione quacumque et omni exceptione remota. Quae omnia et singula in
presenti instrumento contenta dictae partes respective promiserunt habere rata, grata, valida

Page 2
eaque omnia attendere et inviolabiliter observare sub obligatione omnium bonorum
suorum presentium et futurorum quae quide bona cum ipsismet personis submiserunt
forio curiarium presentis loci et aliarum curiarum ducalium et cuilibet ipsarum in
qua seu quibus contingerit exhiberi presens instumentum seu produci sub refectione dannorum
interesse et spensarum litis et extra et sub alia omni alia juris et facti renunciatione
ad haec necessaria pariter et cautella et sic observare promiserunt tactis scripturis
in manibus mei notarii infrascripti . De quibus omnibus et bsingulis premissis dictae
partes petierunt sibi fieri instrumentum per me notarium subsignatum. Actum Luce-
rami et in eadem domus dicti Egregii Imberti Barralis ibidem presentibus venera-
bili domino Joanne Bonfilii presbiter[o] & rectore, atque egregiis Liontio Bonifilii
Honorato Isaardi, Antonio Galli atque Ludovico Barralis notariis eiusdem loci
testibus ad praemissa vocatis et rogatis
Et me Roberto Galli de Luceramo publico et imperiali notario , qui de premissis
notam sumpsi et publicavi ex qua hoc publicum instrumentum in hanc formam extraxi
et grossavi vigore potestatis mih attributae per ducalem sabaudis eccelentiam
et propterea hinc me subscripsi et signo meo solito signavi , in fidem omnium
premissorum recognisitionem egregii Jacobi Bonifilii ut [ecce?] Robertus Galli
notarius
Christian VERDIER
 
Messages: 20
Inscription: 03 Déc 2013, 07:09

Re: manuscrit en latin de 1675

Messagepar gluck3 » 30 Juin 2014, 17:47

vous etes tout excusé pour le retard !
un grand merci
j'espère qe l'un d'entre vous pourra me faire la traduction en francais !
bonnes vacances à tous si vous en prenez
gerard
gluck3
 
Messages: 14
Inscription: 07 Jan 2014, 10:13

PrécédenteSuivante

Retourner vers Paléographie latine

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron